LES RENCONTRES LITTÉRAIRES DE MORIERES

LES RENCONTRES LITTÉRAIRES DE MORIERES

EMMANUEL LIVIO

Image1.jpg

Adolescent, j’étais passionné par les écrits d'Howard Phillips Lovecraft et de Dino Buzzati. J’écrivais alors de courtes nouvelles, sans jamais oser les publier. Aujourd'hui, à 35 ans, j’ai souhaité aborder des sujets qui me sont chers, me touchent ou m'effraient. Ce premier roman fut une expérience personnelle enrichissante, prenante, motivante et excitante, aux antipodes de mon métier d'informaticien.

La Sicile représente à mes yeux l’Histoire. Cette île a notamment connu les Grecs, le Romains, les Espagnols, Napoléon, le débarquement des alliés etc. L’unification de l’Italie dont je suis originaire passe par l’expédition des « mille » menée par Giuseppe Garibaldi en Sicile. Cette terre est également le berceau de la Cosa Nostra, un sujet qui me fascine. Et que dire des volcans ! L’Etna est un prince majestueux. Arpenter les chemins de Sicile fut le déclic pour ce projet de livre. Le début de l’histoire est d’ailleurs inspiré de mon séjour. Le personnage de Paolo me ressemble beaucoup mais je n’ai pas hésité à caricaturer certains de mes traits de caractère, voire basculer dans l’autodérision. Sarah incarne à la fois ma compagne, ma mère, ma sœur, les femmes importantes de ma vie. Ce roman est surtout très personnel dans les thèmes abordés. Il est très modestement, un hymne à l’Amour. Chacun peut composer le sien, c’est ce qui rend magique l’écriture.

 

 

TITRE

 

 

Image2.jpg

 

 

RESUME 

 

Sarah et Paolo forment un jeune couple épanoui et très amoureux. Leur passion pour les voyages les conduit vers une escapade romantique à la découverte des charmes de la Sicile. Alors qu'ils profitent de leurs moments de complicité et d'évasion tout en se délectant des spécialités culinaires locales, un évènement inattendu les plonge dans une quête pour sauver leur précieuse union. Contraints d'arpenter séparément un chemin dont l'issue et les rencontres sont incertaines, commence alors pour eux un voyage au cœur de leurs angoisses les plus profondes…

J’ai souhaité créer un livre à l’image d’un repas qu’on a plaisir à partager avec des personnes aimées. D’abord légère et douce, puis décalée et surprenante, l’intrigue devient plus consistante en mêlant différents thèmes qui me sont chers. La note de fin du roman reste une surprise, à l’image d’un dessert. Pour ne pas être trop énigmatique tout de même, si je résumais « Voyages en Sicile », je dirais qu’il s’agit d’une histoire d’Amour teintée de fantastique et d’une pointe de thriller.



04/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres