LES RENCONTRES LITTÉRAIRES DE MORIERES

LES RENCONTRES LITTÉRAIRES DE MORIERES

ÈVE DUPERRAY

EVE.jpg

 

 

     Eve Duperray, docteur ès lettres, conservateur en chef du patrimoine, est spécialiste d’histoire littéraire. Elle a, en particulier, édité de nombreux ouvrages sur Pétrarque et sa fortune en France. Missionnée depuis 2008 par le Département de Vaucluse sur le patrimoine mobilier non protégé, elle a retrouvé un champ d’étude consacré à l’iconographie et l’histoire religieuses qu’elle avait abordé  en 1989 avec Marie-Madeleine, dans la Mystique, les Arts et les Lettres, actes du colloque publiés sous sa direction et préfacés par Georges Duby, Paris, Beauchesne.

 

 

TITRE

Image1.jpg

-   Tourne-toi vers Elle                             

Ici, on fait des miracles, ainsi pourrait-on résumer la vocation du sanctuaire Notre-Dame de Lumières, la bien-nommée, situé au cœur du Luberon, sur la commune de Goult, en Provence.

En 2011, l’inventaire de sa collection de 315 ex-voto par la Commission Gagnière du Département de Vaucluse, a fait renaître ce patrimoine votif, enraciné dans les pratiques traditionnelles et activer un parcours méthodique visant à sauver ce fonds de mémoire qui subit la double action de censure pluriséculaire des autorités ecclésiastiques mais aussi de la réaction laïque, préoccupées par les conséquences superstitieuses et par l’intérêt morbide que la circulation de ces ex-voto suscitait. A travers les pages de ce livre, s’est engagée une réévaluation courageuse et prudente des formes de piété, dirait-on de « pitié » populaire, de leur expressivité et fascination naïve dans ce que fut une efficace stratégie de transaction des moments critiques de l’existence que l’on soustrayait à la dimension privée pour s’ouvrir à la société tout entière. Ainsi, se déversait l’énorme puissance du négatif d’un quotidien dans les moments dramatiques de l’existence en un système de partage communautaire de la souffrance.

Ces dons votifs peints constituent une série cohérente, visuellement longue, d’un petit monde villageois dans son cheminement concret et fragile : accidents de la circulation, des transports, dangers sur les routes, les chemins, accidents domestiques ou du travail, calamités naturelles, incendies, maladie, épidémies... Ils témoignent d’un haut niveau de dévotion dont le geste disparaît au XVIIIe siècle pour resurgir en force au XIXe siècle.

            Tourne-toi vers Elle, qui puise dans les temps les plus lointains, marque donc  un pas dans la construction d’une nouvelle identité du Vaucluse afin qu’il n’égare pas les horizons symboliques, imaginaires, merveilleux, en un mot la raison poétique d’une culture « pop » longtemps négligée. 

 

 

Image2.png

 

 

-  Petit guide à l’usage des propriétaires ou affectataires pour la sauvegarde et la valorisation du patrimoine mobilier rural :

Ce petit guide est publié dans le cadre du programme Patrimoine en marche, porté par le Département de Vaucluse et accompagné par des crédits de la Commission Européenne/FEADER. Il s’adresse aux communes propriétaires, au clergé affectataire, aux associations et bénévoles, à tous ceux qui œuvrent pour la connaissance, la préservation et la valorisation du patrimoine mobilier rural. Son objectif est d’attirer l’attention sur ce patrimoine au quotidien, d’instaurer des réflexes de protection, d’aider à connaître les interlocuteurs compétents, de donner des clés pour une meilleure accessibilité des sites au public. Il a pour ambition d’être un outil pratique et une méthodologie destinés à tous. La sensibilisation et la prévention ainsi que la formation sont, à l’évidence, essentielles au regard de la vulnérabilité de ce patrimoine qui exige une mobilisation raisonnée et durable, inscrite dans un maillage de réseaux compétents et solidaires. Ce petit guide participe d’une démarche de reconquête de la mémoire des territoires ruraux. La représentation historique est un marqueur fondamental dans la relation que les habitants entretiennent avec leur espace de vie. Une sensibilité citoyenne affermie et un engagement cohérent et uni dans la conservation préventive, la gestion des risques du quotidien aux risques majeurs, confirmeront que le patrimoine est assurément vecteur de tourisme, d’identité, de partage et de développement durable. 



08/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres