Les Rencontres Littéraires De Morières

Les Rencontres Littéraires De Morières

ELIE COUSTON

543796_289061627883512_1185848371_n.jpg

 

 

Elie Couston, père de quatre enfants, est né à Avignon le 29 janvier 1946 et a grandi dans le quartier populaire des Rotondes dans une famille de cinq enfants. Il a pratiqué le football amateur durant plusieurs années avant de se passionner pour le cyclisme, puis se met à l’écriture à 56 ans après une carrière professionnelle dans la télécommunication. Il y eut bien un déclic, la découverte des poèmes que sa mère avait écrits dans les dernières années de sa vie. L’envie était là mais le destin avait choisi l’instant du passage du témoin à la mort de sa mère, comme une force inébranlable.

Sa vie est marquée par un second mariage où son épouse lui apporte un soutien sans faille sur ses travaux d'écriture. Il partage alors son temps entre le Vaucluse et l’Auvergne, une très belle région riche de son histoire et de ses légendes qui est la source d'inspiration de ses romans, en particulier pour son sixième roman « Le hussard flamboyant », une fresque historique en deux tomes (Éditions Édilivre) qui conte la formidable aventure d’un fils de paysan auvergnat au 1er Empire.

Il partage ainsi sa passion pour la littérature au fil de ses rencontres, il est heureux tout simplement. 

 

TITRES

 

Image1.jpg

 

 

La bonté des anges et la main du diable : Un Breton en vacances en Provence est victime d’un accident. Il tombe dans le coma et fait des rêves étranges. Il établit un contact avec un fantassin de la guerre 14/18 au cours de l’un d’eux. C’est une rencontre choc entre un géant de l’histoire et celui qui devient le témoin de sa vie par-delà ses rêves insensés.

Dans ce roman où le fantastique rattrape l’histoire, le lecteur fait un voyage hors du temps et découvre les secrets de la vie d’un poilu né en Provence : sa jeunesse, le grand amour de sa vie dans la vallée Baussenque, ses joies et ses douleurs, son parcours au front et son entrée dans la légende des hommes. 

 

 

Image2.jpg

 

 

Horizons sauvages : 2065, le conflit nucléaire tant redouté n'a laissé derrière lui que chaos et larmes. La Terre n'est plus qu'un vaste champ de ruines sur lequel essaient de survivre ceux qui ont échappé au cataclysme. Tout est à recommencer... l'homme, incapable de tirer les leçons du passé, n'a pas changé, il est toujours aussi égoïste et exploiteur. Dès lors, la rivalité va faire rage entre les habitants de la cité souterraine et ceux de la jungle ; c’est ainsi qu’un combat sans merci s’engage entre deux mondes issus de la même nation, les « human grey » et le « lost people ». Seule lueur d'espoir, le couple inattendu de Zelphia et Sony Jim à la recherche de l’Eldorado tant espéré, au péril de leur vie…

 

 

 

Image3.png

 

 

L’homme qui tua le président : Jed Gomme, prolétaire déphasé, Raccolas Karsosie, un président sautillant et frétillant, Rapida Charcli, ministre de la justice, Morphine Cachalot, ministre de la santé et tant d'autres à découvrir... vivent dans un pays étrange sur Globa, la planète sœur jumelle de la Terre. La plupart des hommes politiques sont des magiciens du langage et de redoutables illusionnistes. L'histoire qui les anime est très acerbe, burlesque et pathétique à la fois. Que ceux qui se reconnaîtront se convainquent qu'il ne s'agit là que d'une contrefaçon de leur image et de leur comportement... Roman iconoclaste, cette fiction satirique et lucide propose au lecteur une vision burlesque du pouvoir et de ses dérives. La critique montre une société de consommation en totale perte de vitesse.

 

Image4.jpg

 

L'histoire ranime les souffles de vie d'hommes et de femmes ayant réellement vécu à Lus La Croix haute dans le Haut Diois au 1er Empire. Deux bergers, Jean Baptiste Vial et Jean Reymond l'ami des loups, revivent des moments émouvants et attachants. Françoise la jeune bergère devient la femme et l’inspiratrice de Jean Baptiste ; Jean Bonniot le forgeron œuvre pour le bien de Lus ; le prêtre Joubert veille aux âmes de ses ouilles et Petitpierre aide les vieux. Le juge de paix Anthoard rend la justice. La tête du Fleyrard où la mort blanche règne en hiver domine le lac du haut monde, Lus, et le magnifique vallon que parcourt le Buëch. Le bouillonnement de vie et d’espérance de ce village aux contrées sauvages, les métiers oubliés, la coupe et le transport du bois par les radeliers, l’élevage des ovins et les longues transhumances, quelques anecdotes et légendes locales, sont à découvrir dans cet ouvrage.

L'auteur Elie Couston, né à Avignon en 1946, est père de quatre enfants. Passionné de cyclisme, il partage sa vie entre Vaucluse et Auvergne. Après une carrière dans la télécommunication, il publie son 1er roman en 2006, La Bonté des anges et la main du diable, qui nous transportent en 1916 dans l’enfer des « poilus ». Suivront Horizons sauvages (2008), et l’Homme qui tua le président (2009) publiés aux éditions Persée.

 

Image5.jpg

 

 

À Paris en novembre 1962…

 

La jeune Alicia est violée et tuée par trois hommes. Dieu l’accueille dans son royaume puis la renvoie sur terre. Tout commence. Alicia et son amie Adeline traquent les coupables. L’inspecteur Pierre Jaspar qui mène l’enquête est confronté à des forces invisibles, à deux femmes impitoyables et un homme mystérieux qui porte une redingote et un haut de forme.

 

Extrait : « La prostituée releva le couteau et tourna la tête vers Alicia. Elle la regarda en lui souriant, puis planta le couteau dans la poitrine de Robert, une fois, deux fois, trois fois… plusieurs autres fois, avec un acharnement et une frénésie diabolique. Ses cris et ceux d’Alicia traversèrent la longue avenue, des hurlements de louves enragées, il y avait en eux une énergie remplie de certitudes nourries des souffrances de la femme. »

 

 

Image6.jpg

 

 

Image7.jpg

 

  ET LE DERNIER / 

 

Image1.png


 



19/02/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres