Les Rencontres Littéraires De Morières

Les Rencontres Littéraires De Morières

STEPHANIE ORY

Stéphanie Ory est née en 1986 dans une ville de Moselle où elle passe une enfance heureuse. En 2000, elle déménage avec ses parents et sa sœur aînée et arrive dans la Drôme où elle rencontre celui qui partage sa vie aujourd’hui. Sept ans plus tard, son père décède d’une maladie. Elle finit ses études littéraires et devient professeure de lettres en 2013, année où sa première fille naît. Quatre ans après, alors que sa seconde fille vient au monde, est publié son premier roman dédié à son père, Le Temps d’un Songe qui est une autofiction retraçant les moments forts de sa vie. Un an plus tard, Jusqu’au bout du monde… voit le jour.

Stéphanie Ory est née en 1986 dans une ville de Moselle où elle passe une enfance heureuse. En 2000, elle déménage avec ses parents et sa sœur aînée et arrive dans la Drôme où elle rencontre celui qui partage sa vie aujourd’hui. Sept ans plus tard, son père décède d’une maladie. Elle finit ses études littéraires et devient professeure de lettres en 2013, année où sa première fille naît. Quatre ans après, alors que sa seconde fille vient au monde, est publié son premier roman dédié à son père, Le Temps d’un Songe qui est une autofiction retraçant les moments forts de sa vie. Un an plus tard, Jusqu’au bout du monde… voit le jour.

Sarah est une jeune femme épanouie. Journaliste, elle partage depuis quelques mois son petit appartement avec Arthur, un jeune avocat bourré d’ambition. Mais lorsque Jim, son ami d’enfance, s’envole pour l’Australie et que son avion disparaît brusquement des écrans en plein cœur de l’Himalaya, Sarah ne peut pas y croire, et tous les signes qui l’entourent la confortent dans l’idée qu’il y a tout de même un espoir qui la pousse à s’envoler vers un lieu isolé du reste du monde : Simikot, une ville du Népal. A-t-elle raison de croire que rien n’est perdu ou sombre-t-elle tout simplement dans la folie ?

Sarah est une jeune femme épanouie. Journaliste, elle partage depuis quelques mois son petit appartement avec Arthur, un jeune avocat bourré d’ambition. Mais lorsque Jim, son ami d’enfance, s’envole pour l’Australie et que son avion disparaît brusquement des écrans en plein cœur de l’Himalaya, Sarah ne peut pas y croire, et tous les signes qui l’entourent la confortent dans l’idée qu’il y a tout de même un espoir qui la pousse à s’envoler vers un lieu isolé du reste du monde : Simikot, une ville du Népal. A-t-elle raison de croire que rien n’est perdu ou sombre-t-elle tout simplement dans la folie ?



24/06/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres