Les Rencontres Littéraires De Morières

Les Rencontres Littéraires De Morières

BRUNO ALBERRO

 

Image5.jpg

Bruno Alberro est né à Bastia en 1955.

Après une enfance en Afrique, il rejoint la France pour continuer ses études dans une école militaire. Une carrière dans l’Armée de l’air en découle.

Depuis plusieurs années, son métier de journaliste lui permet de se consacrer à l'écriture et de suivre la marche du monde.

Personnage réservé, il lève avec ses romans un voile discret sur ces injustices bouleversantes, celles qui nous révoltent et sur qui nous déposons l’indifférence avec pour excuses, le poids de notre quotidien.

 

Personnage réservé, il lève avec ses romans un voile discret sur ces injustices bouleversantes, celles qui nous révoltent et sur qui nous déposons l’indifférence avec pour excuse, le poids de notre quotidien.

 

 

TITRES

 

De l’Autre Côté  collection élan d’aventure. EDITIONS ELAN SUD

 


  

RESUME

 Fuir… Les habitudes, la vie, soi-même, la tentation est grande. Il l’a fait.

Avec envie nous nous laissons glisser dans cette aventure où la perception du monde est confrontante. Deux personnages écorchés par les épreuves du passé se découvrent, s’observent comme dans un miroir à deux faces. Ils sont passés de l’autre côté du monde, de la société, d’eux-mêmes.

Ce voyage se déroule en Amérique Latine, celle que Rigoberta Menchu, prix Nobel de la Paix, dénonce.… elle avait parlé au nom de tous les Indiens, relevant les difficultés de tous les gens de sa race, dans toutes les Amériques, qui revendiquent les droits des peuples indigènes et des autres minorités…

Mais devant tant de violence, que faire? Les initiatives humaines restent souvent utopiques face aux intérêts géo-politiques..

 

 

 

 

Evariste Galois, collection Mémoires

                

 RESUME 

« Ce génie des mathématiques a également le génie… de se mettre dans les ennuis ! Républicain activiste, il connaît la prison. Amoureux dupé, il accepte un duel alors qu’il est myope…

Sa vie s’arrête à 20 ans. Ses travaux, eux, n’ont pas fini d’impressionner. »

Avec ce roman, Bruno ALBERRO, réveille les mémoires, dénonce les complots, les arrangements politiques… La vie bascule, pour Evariste GALOIS, pour nous aussi. Sans cet éclat de lucidité face à sa fin proche, la science n’aurait certainement pas évolué de la même manière.
Corinne Niederhoffer
Si la lettre à Auguste Chevalier d’Evariste GALOIS nous a permis de jouir des bienfaits de ses théories mathématiques, ce roman de Bruno ALBERRO me donne envie de faire revivre la vie d’Evariste GALOIS sur la scène. On pourra sentir le vrai souffle d’un Evariste GALOIS qui revient au-delà du temps et de l’espace, dans le théâtre, même au Japon.
Keiko YOKOTA - Metteur en scène du Black Tente theatre à Tokyo – JAPON

 

 

Fragments rouges, collection :  Hors collection

RESUME

 il était très jeune en 1968. Un père oppressif l’a poussé sur les routes de la révolte… Vingt ans après, il revient dans un pays qu’il ne comprend plus, à la recherche des fragments d’un passé révolu, où les ardeurs du communisme et de ses premiers émois rejaillissent du tréfonds de sa mémoire…

 


Déconstruction, collection Regards

RESUME

Une famille est confrontée au deuil de la mère… et les personnalités se dévoilent, s'affirment, se confirment. Le père, lui, encaisse, puis réagit dans un souci d'équité, jusqu'au paradoxe.

« La mort n'existe pas sans la vie… »

« Pourquoi ne pas admettre qu'on ne change pas ses proches ? On accepte les réflexions, ce qui s'appelle la tolérance ou la politesse ; mais on ne les subit pas. Subir s'avère être le premier signe de rupture. »

 

 

 


Retrouvez Elan Sud sur leur sitehttp://www.elansud.fr/Edition/

 

 

 

 



06/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres