Les Rencontres Littéraires De Morières

Les Rencontres Littéraires De Morières

JC GAPDY

Image3.jpg

 

 

Issu d’une formation de biologiste, j’ai basculé dans une maîtrise d’informatique à Lyon I dans les années 1980 ; ces formations font que j’ai tendance à teinter mes écrits SF de références ou d’analyses scientifiques, parfois dans le genre hard-science, parfois s’appuyant sur l’évolution de ce que qui s’étude aujourd’hui, parfois dérivant vers des hypothèses futuristes fort improbables pour l’instant. Lecteur passionné de romans policiers et noirs, de Fantasy, Fantastique et de SF, avec une pointe d’histoires d’horreur, je suis assez fou de BD, de livres de dessins et d’art. Parmi mes auteurs fétiches, j’ai plus particulièrement en SF Philip K. Dick pour ses mondes et ses ambiances particulières. Côté écriture, j’ai toujours écrit depuis mes 15 ans, mais ne me suis intéressé à la publication que depuis peu, plus précisément vers 2013.

Initialement nouvelliste, j’ai basculé dans les romans SF depuis 2016, en écrivant cette année-là « Les Gueules des Vers », 1er roman de l’Univers de SysSol, paru en juin 2018 chez Rivière Blanche, suivi en coécriture des 2 premiers tomes des « Mondes de Quirinus » parus en 2017, avant que n’arrive, début 2019, Gerulf, le héros de « La Reine du Diable Rouge ». Les projets actuels sont nombreux. Ce sont principalement des suites et spinoff pour SysSol et Gerulf, ainsi que la reprise et la poursuite de Quirinus chez un nouvel éditeur, mais aussi pour. Ensuite viennent plusieurs nouvelles en réponse à des appels à texte çà et là, dont certaines ont d’ores et déjà été retenues. Ainsi « Chasse temporelle » vient-il de paraître en février 2019 dans l’anthologie « Le temps revisité » chez Arkuiris. « Hypothèse NY » est attendu pour l’anthologie « Dimension New York 3 » chez Rivière Blanche en mai 2019, etc.

Un blog : jcgapdy.blogspot.fr

Un compte FB : facebook.com/people/JC-Gapdy/100009217786128

Un compte Twitter : https://twitter.com/jc_gapdy

Des interviews : http://www.parolesdauteurs.com/interview-j-c-gapdy/
                              http://vaucey.canalblog.com/archives/2015/09/07/32595885.html


[1]     Les couvertures des 2 recueils « l’Éternité oubliée » et « Aliens, Vaisseau et Cie », ainsi que les illustrations intérieures de « l’Éternité oubliée » sont de sa composition.

 

 

 

ISBN-13 : 979-1-09729-606-3

 

Illustration : Rémi Le Capon

 

 

 

Roman

 

Genre : Science-Fiction et Polar

 

Thème : Polar spatial

 

 

 

Sortie Janvier 2019

 

 Image1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Image2.jpg

 

 

 

Image30.jpg

 

 

L’éternité oubliée (écrit sous le pseudonyme de Patrice de Loup-Rouge) : recueil de poésies en 6 parties, autour de l’amour et de la fantasy, associé à 21 dessins au trait de l’auteur. Les 6 parties sont :
Légendes et récits du vent, Les réelles ou les lieux, Les poétises, Ikara ou les Elfes (un jeune garçon dans un orphelinat découvre un miroir mystérieux qui l’emmène au cœur d’un monde féérique dans lequel les peuples elfiques, sylvains et autres ont été asservis par des druides et leurs reitres. L’enfant va assister dans ses rêves et cauchemars à la délivrance de ces peuples par un jeune prince et la jeune ange dont il est tombé amoureux). La litanie des cages. Le recueil se termine par 26 acrostiches alphabétiques intitulé « Les alphabets de l’enfant qui pleure »).

 

Image31.jpg

 

 

Aliens, Vaisseau et Cie (écrit sous le pseudonyme de Jean Christophe Gapdy) : recueil de 11 novellas de Science-Fiction parcourant, en hommage à Philip K. Dick (dont l’œuvre a été la plus portée au cinéma), les thèmes de la SF : dystopie, space-opéra, univers parallèles, techno-thriller, uchronie, etc.
Chaque nouvelle aborde une anticipation plausible ou totalement fictionnelle de la Terre et des humains, de leurs travers et défauts, autant que de leur grandeur et amour.

 

Image32.jpg

 

 

Dimanche au bord du monde : recueil de nouvellesisées par un collectif d’auteurs en hommage à Philip K. Dick et préparé en 2012. S’y trouve ma nouvelle « New-Eridan » écrite sous le pseudonyme de JC Gapdy dont la thématique est liée à la peur et la souffrance d’un jeune schizophrène dans un univers futur

 

 

Image33.jpg

 

 

 

Image24.jpg

 

Image7.png

 

Image8.png

 

Image9.png

 

 

Image10.png

 

Image11.png

 

Image12.png

 

Image23.png

 

 



13/02/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres