Les Rencontres Littéraires De Morières

Les Rencontres Littéraires De Morières

MAURICE MAUVIEL

DSC01848.JPG

 

"J’ai beaucoup écrit sur l’histoire de l’ethnologie et plus particulièrement sur les « Idéologues » (Volney, Garat.. )

J’ai passé une dizaine d’années à étudier les Garibaldiens niçois ; depuis quelques années je travaille à la rédaction d’une trilogie algérienne dont le premier volet. « Montherlant et Camus « est paru en 2012."

 

TITRE

L’incroyable odyssée d’Henri Sappia Conspirateur niçois et agent secret sous le Second Empire

L’incroyable odyssée d’Henri Sappia Conspirateur niçois et agent secret sous le Second Empire..jpg

Un autre Niçois oublié. Parti de Nice  en juin 1848 à 15 ans et trois mois pour suivre le Général Garibaldi il revint dans sa ville natale cinquante ans plus tard, au terme d’aventures incroyables à Turin, en Serbie, à Paris, à Londres, à Bari, à Constantinople, à Naples (où il fut prisonnier oublié pendant trois années de 17 à 20  ans dans la célèbre citadelle de Castel dell’Ovo.)…

 

TITRE

L’histoire du Concept de culture, le destin d’un mot et d’une idée

 

HISTOIRE DU CONCEPT DE LA CULTURE.jpg

 

 

Le grand historien Lucien Febvre écrivait en 1930 : Sur l’idée de culture en France rien n’est fait. Je dirais : naturellement si une sorte d’ironie était de mis lorsqu’on constate tant de lacunes dans nos connaissances.

L’auteur partant de la première définition scientifique datant de 1870 s’est efforcé de relever le défi ( jusqu’en 1983.)

 

 

TITRE

Montherlant et Camus anticolonialistes

MONTHERALND ET CAMUS.jpg

 

Montherlant » a régné sur ma jeunesse » confiait Albert Camus à un journaliste en 1951 ( article difficile à trouver ,jamais cité par ses biographes.)

L’auteur a souligné qu’ils éprouvaient une admiration réciproque qui en étonne plus d’un aujourd’hui. En rapprochant des textes écrits par les deux écrivains sur la longue durée  il a montré que leurs opinions sur la question coloniale étaient très proches. Cet essai, à la suite des muets de l’histoire dont parle Albert Camus dans Le premier homme, comporte des documents inédits ( Archives Départementales de Vaucluse) sur les condamnés à la déportation en Algérie  des Arrondissements d’Apt et d’Orange à la suite des soulèvements des Républicains du Vaucluse contre le  Coup d’Etat du 2 décembre 1851.

 

 

Pour mémoire : « Emancipation de la femme » (  deux volumes) , autobiographie de la Bonnieulaise  ( Vaucluse) Clémentine de Como retrouvée à Turin et dont j’ai écrit les préfaces pour la réédition anastatique en France ( 2009 et 2010.)

 



09/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres